10 septembre 2021
Par : Stéphanie Crites

Créer l’espoir par l’action – Journée mondiale de la prévention du suicide

Aujourd’hui, le 10 septembre, se tient la 19e Journée mondiale de la prévention du suicide. L’équipe EPSI tenait à souligner cette journée importante dont le thème de cette année est « Créer l’espoir par l’action ».

Selon l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS), à l’échelle mondiale, on estime maintenant qu’il y a 1 million de suicides chaque année. Chaque jour au Québec, on compte trois (3) suicides. C’est le même nombre de victimes qu’il y a 40 ans, selon le Collectif pour une stratégie nationale en prévention du suicide. Les tentatives de suicide sont plus difficiles à comptabiliser. Cependant, le nombre d’hospitalisations pour tentative de suicide est également très élevé au Québec selon l’AQPS. Ce taux a augmenté dans les dix dernières années. Le rapport de l’Institut national de santé publique du Québec indique que dans notre province, le suicide représentait 1,7% de tous les décès pour les années 2015-2017. Cette proportion était plus élevée chez les hommes (2.6%) que pour les femmes (0,9%).

Ces données démontrent le sérieux du problème. Il s’agit d’un phénomène complexe sur lequel il existe plusieurs croyances, mais dans les faits, le suicide signifie souffrance, douleur, désespoir et perte de repères. Il faut se rappeler que cet acte engendre une perte permanente et irréparable pour la personne suicidaire, ses proches et la société. En plus de bouleverser les familles et les communautés, ceci occasionne des coûts sociaux et économiques majeurs. Il est donc primordial d’appuyer les intervenants et les acteurs clés qui contribuent avec courage, à faire de la prévention et à intervenir.

Dans un souci de prévention du suicide, chaque membre de la société doit être à l’écoute et alerte pour s’assurer de protéger les plus vulnérables. Il faut être vigilant afin de reconnaitre les signes ou les indices de détresse. Il est aussi important de sensibiliser le grand public à l’ampleur du problème afin de travailler ensemble pour avoir un impact positif.

Des stratégies seront à prévoir pour prévenir les conséquences qui pourraient se manifester après la pandémie. Les impacts négatifs dépendront de nombreux facteurs dont le soutien aux membres de la société et notre capacité collective à générer du soutien.

La prévention du suicide a montré qu’elle a plusieurs impacts directs et indirects tels que la mise en place de programmes d’aide, une meilleure prise en charge de la détresse psychologique, une diminution des taux, etc.

Le thème de cette année vise à donner aux gens la confiance nécessaire pour s’engager activement dans la prévention. Afin de réduire les décès par suicide, nous devons créer un mouvement d’action collective. C’est ensemble que nous ferons une différence.

Si comme notre équipe, vous désirez profiter de cette journée pour signifier votre soutien, vous pouvez consulter le site de l’Association québécoise de prévention du suicide, qui propose des actions simples et variées qui sont accessibles aux familles, groupes d’amis, collègues de travail, intervenants, citoyens, etc. L’AQPS nous invite à nous joindre à elle pour souligner cette journée mondiale. Vous pouvez également vous référer au site web de l’Association canadienne pour la prévention du suicide qui propose du matériel, des ressources et un évènement virtuel qui comprendra des présentations par un groupe de panélistes.

Stéphanie Crites
 
Stéphanie Crites, C.O

Conseillère d’orientation organisationnelle et Consultante principale en gestion des talents

Références

https://www.aqps.info/journeemondiale/

https://suicideprevention.ca/WSPD

Rapport : Le suicide au Québec : 1981 à 2018-mise à jour 2021, Institut national de santé publique du Québec