19 mars 2015

Vous êtes une jeune professionnelle? Cet article devrait vous intéresser!

Le présent blogue s’adresse à toutes les jeunes professionnelles de ce monde qui souhaitent réussir, qui travaillent avec ardeur et qui visent à transformer leurs milieux de travail et leurs communautés. Si les carrières de ces femmes progressent parfois aisément, par moments, elles sont aussi jalonnées d’obstacles imprévus.
 
Malheureusement, bien que nous soyons en 2015, certaines de ces difficultés professionnelles peuvent être attribuées au sexe. Des sources fiables en font état : les disparités salariales subsistent, un faible pourcentage de femmes occupe des postes haut placés et la discrimination en milieu de travail perdure.  Cela dit, ce blogue ne traitera pas des grandes structures sociétales qui favorisent ces situations et ces phénomènes.  Je vais plutôt décrire certains comportements donnant matière à réflexion et vous offrir quelques conseils que de remarquables femmes qui exercent des fonctions de leaders ont partagés avec moi.
 
Jeunes professionnelles, vous arrive-t-il de…?
 

  • Terminer toutes vos phrases comme des questions :
    • En situation professionnelle, certaines femmes ont tendance à formuler leurs affirmations sous forme d’interrogations. Elles agissent ainsi pour de nombreuses raisons et vous en faites peut-être de même sans vous en rendre compte. Pour le savoir, demandez à un ou une collègue en qui vous avez confiance de prêter une attention particulière à la façon dont vous communiquez au bureau. En vous exprimant continuellement comme si vous posiez une question, vous donnez l’impression d’être hésitante, mal informée ou embrouillée. Si vos propos ne sont pas de nature interrogative, partagez-les de façon affirmative. Vous avez le droit d’être entendue; il est fort probable que ce que vous avez à dire soit important, alors exprimez-vous!

 

  • Demeurer silencieuse lors de réunions :
    • Il se peut également que vous n’interveniez pas du tout lors de réunions. Je ne sous-entends pas que l’on doive parler pour parler, nous connaissons tous des gens qui agissent de la sorte… Toutefois, il ne faut pas hésiter à poser des questions, à demander des éclaircissements ou à partager son point de vue. Une telle attitude démontre que vous êtes engagée, intéressée et capable de contribuer à la discussion. Trop souvent, les jeunes professionnelles se taisent et laissent le soin aux autres participants d’alimenter et d’orienter la conversation et conséquemment, de décider de la direction à prendre. Si vous ne vous sentez pas à l’aise dans ce genre de situation, prenez le temps d’étudier en détail les sujets qui seront abordés et préparez quelques questions ou commentaires à l’avance. De fil en aiguille, vous gagnerez en confiance et prendre la parole vous sera bien plus facile. Vous avez beaucoup à offrir et si vous vous exprimez, tout le monde en bénéficiera!

 

  • Être excessivement gentille afin de ne pas être perçue comme une personne déplaisante :
    • Eh oui… cette préoccupation est toujours d’actualité. Aussi injuste que cela puisse être, il existe encore deux poids, deux mesures dans la manière de percevoir le comportement des femmes par rapport à celui des hommes, ce qui peut poser problème en milieu de travail (ou dans d’autres contextes). Personne ne vous oblige à donner des directives sur un ton cassant, mais vous n’avez pas non plus à être douce et docile. Réfléchissez à la façon dont vous réagissez aux opinions qui divergent des vôtres, aux conflits ou à la critique. Si vous estimez que vous avez tendance à céder sous la pression ou à vous taire afin de paraître plus agréable, songez aux conséquences de vos actions. Ce comportement a-t-il une incidence sur votre travail?  Si la réponse est oui, il est temps d’acquérir de l’assurance. Comme tout effort qui participe à votre développement personnel, ce processus peut être pénible au départ et exiger une certaine adaptation de la part de votre entourage. En fin de compte, si vous savez vous affirmer et justifier votre travail, vous n’êtes pas une personne déplaisante, mais bien une meilleure employée, collègue et personne.

 

  • S’abstenir de profiter des occasions de réseautage typiquement masculines, comme les tournois de golf :
    • S’il s’agit d’activités de réseautage ouvertes à tous, il vous appartient de faire preuve d’audace, de vous y inscrire et d’y participer. Si d’emblée ce genre d’événement vous intimide, envisagez de demander à un(e) ami(e) ou encore à un(e) collègue de venir avec vous. En étant accompagnée, vous aurez certainement beaucoup plus de plaisir et vous vous sentirez plus à l’aise. Si vous n’avez jamais pris part à une telle activité (une partie de golf par exemple), servez-vous de votre inexpérience pour briser la glace avec les autres participants. S’il s’agit plutôt d’un événement de réseautage auquel assiste votre organisation, indiquez clairement à votre supérieur que vous aimeriez y représenter l’entreprise et pourquoi vous seriez une candidate de choix pour cette tâche. Il se peut que votre supérieur n’ait tout simplement pas pensé que vous pouviez être intéressée. Enfin, renseignez-vous sur le type d’événements le plus fréquemment organisé dans votre entreprise ou votre ville. Dans mon cas, c’était des tournois de golf tout au long de la période estivale (de là mon exemple). Tentez d’en apprendre sur ces activités. Évidemment, si cela vous rebute au plus haut point, n’insistez pas. Cependant, vous pourriez être surprise. J’ai pour ma part pris des leçons de golf et bien que je ne me sois jamais améliorée (je ne suis pas très douée, pour tout dire), j’ai tout de même appris que j’aimais ce sport et qu’il s’agissait d’une excellente excuse pour profiter du grand air.

 
S’il est vrai que l’inégalité des sexes en milieu de travail découle d’influences sociétales plus larges, vous pouvez néanmoins poser de petits gestes pour favoriser votre réussite professionnelle. Commencez par analyser votre propre contexte professionnel. Planifiez ensuite votre stratégie étape par étape et évaluez-en l’efficacité au fur et à mesure. Vous avez vos propres conseils à offrir sur le sujet? Partagez-les avec nous ! Vous pouvez également nous faire part des efforts que vous avez déployés pour prendre le contrôle de votre vie professionnelle.
 
Sur ce, je souhaite une excellente journée à toutes les jeunes professionnelles de ce monde!
 
Meaghan Huet,
 
Rédactrice invitée